Manger de la viande bio, cela vaut-il la peine ?

Si vous avez incorporé la viande rouge dans votre régime comme source potentielle de protéines animales, vous êtes surement à l’écoute des différents débats à savoir si la viande de bœuf nourri aux pâturages est meilleure que les autres.
La viande de bœuf nourri aux pâturages est en général de 2 à 3 fois plus chère que la viande de bœuf conventionnelle, c’est-à-dire nourrie aux grains. Avant de savoir même si le bœuf nourri aux pâturages est meilleur pour la santé que le bœuf nourri aux grains, il faut déjà savoir ce que l’on entend par « nourri aux pâturages » avant de faire vos achats en toute connaissance de cause. Nous nous attarderons donc sur les faits et la façon dont la viande est traité et comment cela peut-il ou non affecté nos objectifs de perte de poids ou pas.

Que veut réellement dire « nourri au pâturage » ?

La façon dont le bétail est traité, depuis le début à la ferme jusqu’à l’étal du boucher, peut avoir un impact non négligeable.
On distingue donc 2 phases de l’élevage au pâturage.
Phase 1 : cette phase démarre à la naissance de l’animal, où le petit est nourri entièrement au lait jusqu’à l’Age de 7-9 mois, période ou on commence à l’habituer à le faire brouter de l’herbe du pâturage.
Phase 2 : Cette phase va de la période du pâturage jusqu’à l’abattoir et est sujet à débat, car on peut choisir de nourrir l’animal à 50% en pâturage et à 50% en céréales.

Sur l’étal du boucher, on a alors le choix entre plusieurs alternatives :
100 % issu des pâturages (les animaux ont vécu entièrement sur le pré)
• Pâturage+céréale
Elevage conventionnel c’est à dire 100% à base de céréales.

Naturellement, le prix varie en fonction, le plus onéreux étant le bœuf nourri à 100 % au pâturage et le moins cher étant celui qui est nourri aux graines.

De quelle façon la qualité du bœuf influence-t-elle nos objectifs minceurs ?

Étonnamment, l’impact de ses modes d’élevage sur la qualité de la viande n’a pas fait l’objet d’études réellement poussées et ses corrélations sur la santé humaine n’ont pas non plus fait l’objet de recherches scientifiques sur plusieurs générations par exemple. Aux états unis, en 2008, un groupe de chercheurs a comparé la viande de bœuf élevée aux graines par rapport à la viande de bœuf élevée au pâturage à travers tout le territoire.

Qu’ont ’ils trouvé ?

Les résultats ont montré que les profils nutritionnels étaient à peu près identiques. La viande de bœuf élevée au pâturage avait une couleur légèrement plus jaunâtre, ce qui pouvait indiquer la présence de plus de vitamine A et de beta carotène, bien que la viande de bœuf soit légèrement plus maigre. De plus, la viande bio avait moins de graisses mono-insaturées et plus de graisses saturées.
Mais ces différences étaient insignifiantes. La seule différence significative était le ratio entre oméga 6 et oméga 3, qui suggère que la viande bio puisse avoir plus de vertus anti-inflammatoires que la viande issue de céréales.
Ce sera donc la principale différence notoire entre les deux types de viandes.

Dans ces cas, dois-je investir dans de la viande de bœuf bio ?

Fort heureusement, une autre étude faite sur des humains, celle-ci, a révélé que les consommateurs de viande bovine de pâturage avait dans leurs analyses sanguines, des niveaux plus élevés d’oméga 3 anti inflammatoires, que l’on retrouve aussi chez les consommateurs de poissons sauvages de type sardine, saumon.
D’autres facteurs à prendre en considération :
• Si vous ne pouvez pas manger de poisson, source riche en oméga 3, alors le choix d’une viande de bœuf élevée au pâturage peut être judicieux.
• Si vous mangez beaucoup de viande rouge, vous vous exposé potentiellement à des composés comme les antibiotiques (présents dans la viande bovine à bas prix), auquel cas, il ne serait pas idiot d’incorporer un peu de viande bovine des pâturages.
• Alternativement, les viandes de bœuf élevées aux céréales sont plus susceptibles d’avoir été exposées aux antibiotiques et aux hormones artificielles.
En résumé, il y a de bonnes raisons de vouloir choisir une viande de bœuf des pâturages plutôt que celle élevée aux céréales.
Ceci étant dit, il est toujours préférable de manger un bon steak-haricots plutôt qu’un hamburger-frites.