L’impact des régimes alimentaires sur votre santé

Oh attention les enfants danger ! chantait Michel Sardou. Un courant d’air, deux seins sous un pull over et tout peut arriver. Dans le contexte actuel, ce ne sont plus le vent ou une paire de nichons qui constituent le danger, mais plutôt un mauvais régime alimentaire. Faites une erreur lors du choix de votre régime minceur et vous ne manquerez pas de payer la note.

A chacun son régime alimentaire

Tout comme vous n’êtes pas censé vous prescrire des médicaments par vous-même, de la même manière vous n’êtes pas autorisé à choisir par vous-même ou sur conseil d’un proche, votre régime minceur. Seuls un médecin vous ayant examiné et un nutritionniste ont cette aptitude. Lorsque ce n’est pas le cas et que vous soumettez votre corps et votre organisme à un régime qui s’avère être mauvais, voilà ce qui se passe.

Vous devenez obèse

Ce n’est pas une blague, loin de là. Quand vous suivez un mauvais régime, d’abord vous n’avez pas le résultat espéré et vous reprenez ensuite les kilos perdus quelques mois plus tard. Vous êtes à la case départ et vous devez recommencer. Le même régime peut être ou un autre, cela importe peu. Ce qui est certain, l’organisme se souvient des privations dont il a fait l’objet par le passé et donc… il prend ses dispositions. Il stocke les graisses en prévision des mauvais jours et vous devinez sans encombre le résultat.

régime alimentaire

Vous prenez de mauvaises habitudes

Après les périodes de restriction, vous êtes souvent tentés de rattraper les moments de plaisir sacrifiés. Et vous le savez, on dit souvent « le seul moyen de se débarrasser d’une envie est d’y céder ». Alors bonjour la boulimie et la frénésie alimentaire surtout chez les plus jeunes.

Vous devenez moins musclé et vos os plus fragiles

Les privations alimentaires vous font perdre de la graisse certes, mais elles vous font perdre du muscle également. Supprimez les matières grasses de l’alimentation et vous avez des chances de supprimez les graisses entourant les muscles. Or ces graisses participent de leur solidité. Aussi, la masse minérale osseuse est réduite et vous êtes plus forts. Oups ! Plus fragiles.

regime-definition-main-3328121

Vous êtes irascible et de moins bonne humeur

Les privations alimentaires peuvent être source de nervosité, de manque de concentration et de troubles du sommeil. Elles peuvent même générer un manque de confiance en soi et une dépression. Les échecs répétés et les répétitions de régimes deviennent à la longue source de frustration et de perte d’estime de soi.

Vous devenez plus enclin à certaines maladies

Avec un mauvais régime alimentaire, vous êtes plus frileux. Les mécanismes de thermorégulation sont modifiés. De même, votre respiration et votre pression artérielle prennent un coup, elles deviennent plus faibles. Vous êtes victime d’une baisse du cholestérol protégeant le cœur et par conséquent exposé aux maladies cardio-vasculaires.
Pour ne pas avoir à vivre toutes ces choses pour le moins désagréables, faites donc la démarche qu’il faut avant d’entamer tout régime : consultez un médecin et prenez son avis. Ensemble déterminez quel est le problème afin d’y trouver la solution idéale.